Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Ladytv jouée aux cartesTous ceux qui lisent mes récits savent que je suis une bonne salope, j’ai une maîtresse, Sonia, une jolie black qui a su me soumettre et fait connaître bien des situations que je suis autorisée à raconter ici. Elle m’a habituée aux bites et elle recherche souvent pour moi des situations très chaudes. Nous avons une annonce sur un site internet dans laquelle elle propose de me mettre à la disposition d’hommes ou de couples pour parfaire et entretenir mon éducation de chienne soumise. Récemment nous avons été contactés par deux sexagénaires veufs et bissex. Après quelques échanges et l’envoi de photos, ils se sont mis d’accord avec maîtresse pour m’inviter à Limoges lors d’un retour dans le Sud en fin de semaine. Après un contact téléphonique et quelques consignes de Sonia, j’étais attendue un vendredi soir chez l’un d’eux. Il fallait que j’arrive déjà apprêtée et habillée en salope sexy et surtout que je sois prête psychologiquement à satisfaire toutes les exigences sexuelles des deux compères. Comme à chaque rencontre, je suis inquiète mais aussi toujours très excitée, je me rassure en me disant que Maîtresse Sonia sait ce qu’elle fait et que j’ai de la chance de pouvoir réaliser de tels moments… Vers 18h30 ce vendredi soir, je quitte l’autoroute à une dizaine de kilomètres de Limoges, je m’arrête dans un coin discret en bordure de route en pleine campagne limousine, dans ce qui semble être une carrière abandonnée. Je peux commencer sereinement ma transformation. J’adore ce moment quand maquillage et apparats font apparaître petit à petit cette belle chienne qui est en moi. Avant de quitter Paris j’avais pris soin de m’épiler entièrement, m’administrer un lavement et Sonia m’avait mis un plug anal que je devais garder tout le trajet en prévision de ce qu’ils avaient convenu ensemble. Enfin apprêtée et maquillée, mon GPS m’amène 20 minutes plus tard dans un lotissement devant une maisonnette. Discrètement, le propriétaire me fait ranger la voiture dans le garage et me félicite pour mon apparence sexy et très femme. -putain t’es belle toi, encore plus que sur les photos !-merci monsieur-moi c’est André, « dédé » pour les intimes, suis moi ma belle je t’ai réservé une surprise.Du garage on passe directement à la cuisine puis au salon où des sifflets admiratifs m’accueillent à leurs tours. Ce que je ne savais pas c’est qu’André et son copain avaient invité deux autres potes, tout ça bien sur avait été convenu avec maîtresse qui décidemment était toujours pleine de surprises pour moi. Je suis quand même inquiète, serais je à la hauteur, quatre sexagénaires à satisfaire ? Je comprends mieux maintenant pourquoi Maîtresse a eu ce sourire et cette réflexion « en prévision de ce qui t’attend… » en me posant mon plug anal. Mais bon maintenant que je suis là avec ces quatre compères qui jouaient tranquillement aux cartes en m’attendant je ne peux plus reculer, alors autant essayer d’en profiter istanbul escort aussi.. -bonsoir messieursHervé fait les présentations-je te présente Hervé René et Gilbert et voici Mimie les gars, elle nous est offerte par sa maîtresse Sonia, elle est à nous pour la soirée et une bonne partie de la nuit si on veut et surtout si on peut !En disant ces mots André soulève ma robe et me fait tourner sur moi-même pour que tous puissent admirer mes bas, mon string et mon petit cul.-hummm putain dédé c’est vrai qu’elle a un joli cul, pas mal du tout ça ! -Bonsoir belle demoiselle je sens qu’on va bien s’amuser avec toi, tu es vraiment sexy et canon, presque une vraie femme ! -merci, c’est gentil j’espère que je serais à la hauteur…-ah oui alors t’as intérêt sinon ta maîtresse saura tout !-oh non svp je sais qu’elle a organisé tout ça pour moi et je promets de tout faire pour ne pas vous décevoir et elle aussi, je suis votre soumise, gentille et obéissante.-mais je vous ai interrompu, à quoi jouiez vous ?-ah ça c’est l’autre surprise ma belle, nous jouons à la belotte depuis 18h ou plutôt nous t’avons jouée à la belotte car on a fait 3000 points et c’est René et Gilbert qui t’on gagnée.En disant ces mots André me fait assoir sur les genoux de René-tiens René voilà votre lot à toi et Gilbert, amusez vous pendant qu’avec Hervé on fini de préparer le repasAprès le baiser de bienvenue, il se lève me tape sur le cul et me dit :-allez suis nous dans la chambre, avec Gilbert on va voir si tu es aussi salope qu’on nous l’a dit…Là, assis au bord du lit, mes deux compères se débraguettent et me présentent leur sexe à sucer. A genoux, une bite dans une main et l’autre dans la bouche je m’applique tout en alternant régulièrement. Je les fais bander, puis au bout de quelques minutes ils me relèvent debout face à eux, ils me déculottent et à tour de rôle ils me sucent aussi. De temps en temps je reçois un doigt dans le cul, je suis très excitée par cette double caresse, je bande et tremble de plaisir sur mes talons aiguilles. René semble être le plus vicieux des deux, il m’installe sur le lit à quatre pattes, je le vois s’enfiler une capote, j’ai juste le temps de me mettre une noix de gel et il me prend le cul sans ménagement, prétextant qu’il faut en profiter tant que ça bande, ça risque de ne pas durer. Pourtant il a l’air en forme mon René, un sacré gaillard du haut de ses 65 ans, il me ramone bien le cul en soufflant comme un bœuf ! Faut reconnaître que ça me plait bien, je suis bien remplie par son gros calibre, j’adore cette sensation, ce mélange de plaisir et de douleur, d’impuissance et d’humiliation quand on se fait posséder de la sorte sans autre choix que d’attendre le bon plaisir de son male enculeur. Voyant Gilbert en reste, René lui dit :-viens te faire sucer pendant que je baise cette salope, elle est trop bonne ; quand t’es bien dur je te laisse la place, avcılar escort tu vas voir, tu vas te régaler, son cul est un véritable appel au viol !Dans la pièce à côté je les entends rire :-hey les gars ne la fatiguez pas trop, nous aussi on veut notre part du gâteau tout à l’heure !-mais non Dédé au contraire on la détend pour qu’elle soit bien chaude et bien ouverte pour vous aussi.Gilbert qui s’est allongé en travers pour se faire sucer me demande de lui enfoncer un doigt dans le cul en même temps. Comme il semble adorer alors je ne me gêne plus je lui mets carrément deux puis trois doigts dans le cul tout en lui suçant queue. Ce vieux cochon aime tellement ça qu’il craque et me balance tout son foutre dans la bouche sans prévenir, je me retrouve surprise avec son liquide chaud dans la bouche et je me dis qu’il va avoir du mal à me baiser maintenant qu’elle vient de jouir. -putain Gilbert t’as pas pu te retenir !-c’est pas ma faute cette salope sais y faire avec sa bouche et ses doigts !-tant pis pour toi tu lui défonceras pas le cul à cette pute.Comme je ne veux pas avaler, je garde sa semence en attendant que René veuille bien jouir à son tour dans mon cul. Il ne tarde pas non plus, je l’entends râler et se crisper en marmonnant, j’imagine que c’est fait, pourtant quand il se retire je ne vois pas de sperme dans sa capote, je m’en inquiète mais il me dit que c’est fréquent à son âge de jouir sans gicler. Quant aux deux autres ils n’ont rien perdu de la scène et suivi les ébats depuis le pas de porte :-bon à table maintenant c’est prêt, toi tu seras notre bonne et tu vas nous servir, on te fera grignoter avec nous à table, allez au boulot ! -oui monsieurJe vais vite me refaire une beauté et reviens pour le service. Pendant tout le repas, je me suis faite pelotée, je les ai sucés sous la table, je suis passée de l’un à l’autre, on m’a prise sur les genoux, on m’a roulé des pelles, on m’a branlée et doigtée, ils m’ont même enfoncé la salière et écarté le cul avec une bouteille de vin. A la fin du repas, Gilbert et René sont rentrés chez eux crevés et vidés, ils m’ont embrassée chaleureusement, René qui n’était pas veuf m’a dit que c’était beaucoup mieux qu’avec sa «mémère» et qu’il espérait bien me revoir un de ces quatre…Après leur départ, Dédé réduit la lumière au minimum et il met une série de slows ainsi qu’un film X sans le son, l’ambiance de la pièce est chaude et feutrée. Hervé m’invite à danser, il n’hésite pas à m’embrasser dans le cou et à me rouler des pelles régulièrement. André nous regarde depuis le canapé admirant mes fesses blanches que lui montre son copain en soulevant ma mini jupe. Il me malaxe les fesses, les écarte pour bien dégager mon petit trou épilé et prêt pour le second service. Je sens qu’il bande, j’ouvre sa braguette et sors sa bite, il apprécie que je lui caresse et que je lui branle la queue contre la mienne. Mais il en veut plus, il me şirinevler escort fait pencher en avant et m’appuie sur la tête pour que je le suce. Debout sur mes talons aiguilles au milieu du salon, courbée sur la bite d’Hervé qui me remplit la bouche, j’imagine la vue imprenable que j’offre à André derrière moi sur le canapé en train de se branler. Bien sur il n’y reste pas longtemps, il est maintenant à genoux derrière moi à me bouffer carrément le cul, il me le lèche, m’enfonce sa langue humide dans l’œillet tout en me caressant par-dessous les couilles et la queue; j’adore ça, je bande fort et je gémis, en plus je peux voir sur la vidéo une jolie transsexuelle qui se fait sodomiser par un black et j’ai envie d’être à sa place hummmm. Je suis dans un état second, j’enfonce mon doigt dans le cul d’Hervé en le suçant, dédé faisant pareil derrière moi. Mais Hervé en veut plus en voyant ma bite bien tendue. Il me fait asseoir sur le canapé, me donne une capote et s’encule direct sur ma queue jusqu’aux couilles. Il fait aller et venir à sa cadence son gros cul sur ma bite rigide, il avait l’air d’aimer la queue aussi ce salaud ; il me l’avouera plus tard, c’est un habitué d’un club gay et 3ème sexe sur Limoges (les initiés connaissent), il voudrait même qu’on y aille ensemble à l’occasion… Mais pour l’heure je suis maintenant à quatre pattes dans le salon et c’est moi qui lime le cul à ce gros cochon. Voyant cela, André se place à hauteur derrière moi et prend possession de mes fesses, c’est lui qui donne le rythme à ce « petit train ». Moi, prise en sandwich, je ne suis plus libre de mes mouvements et sens mon plaisir monter, je leur dis que je ne pourrais pas tenir bien longtemps. Hervé décidemment le plus vicieux décule aussitôt, il me fait mettre à quatre pates s’allonge sous moi en soixante neuf et veut absolument que je lui donne mon jus. Ca n’a pas été bien difficile d’autant qu’Hervé est toujours en train de m’enculer et ceux qui connaissent ce type de caresse savent que c’est irrésistible, une bite dans mon cul et la mienne dans sa bouche, il a pris toute la dose sans broncher. Ma jouissance a provoqué la sienne aussi et comme un échange de bon procédé j’ai reçu également ma part de son foutre chaud dans la gueule. Il reste Hervé en peine de jouissance, il me lime toujours le cul qui me chauffe et me fait mal, évidemment après la jouissance c’est devenu désagréable mais je me force à ne rien laisser paraître, je garde la position et fais semblant de gémir et d’aimer ça. Enfin je suis récompensée de mes efforts, après de longues minutes je l’entends enfin râler et jouir dans mon cul. Exténué, il s’affale sur moi de tout son poids. Je suis restée un long moment allongée sur le ventre, à même le parquet du salon, les jambes écartées avec ma rosette bien ouverte et ce goût de sperme si particulier dans la bouche. Je suis comblée et heureuse non seulement d’avoir pris mon plaisir mais aussi d’avoir réussi à faire jouir quatre vieux cochons. Même si elle ne me le dira pas, je suis sure que Maîtresse sera fière de sa chienne. Il est tard, je prends une bonne douche et un café, on me dit que je suis une bonne petite et qu’on a envie de me revoir, je leur dis que ça ne dépend plus de moi, je les embrasse et reprends ma route.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*